Les facteurs de l'obésité

L'origine de l’obésité est un phénomène complexe. En effet, chaque personne est différente face à tous les facteurs la favorisant. L'obésité est le résultat entre l’apport et la dépense énergétiques mais aussi une participation génétique doit être prise en compte selon les dernières publications.Tout cela conduisant vers une société où le nombre d’obèses est en hausse constante.

Les principales causes de l'obésité sont bien identifiées de nos jours : la sédentarité, l'évolution de l'alimentation qui a conduit vers une malnutrition et au "grignotage",  ainsi que des facteurs psychologiques et génétiques.

Nous les analyserons de façon plus détaillée.

  I - La sédentarité :

La sédentarité peut se définir comme une réduction délétaire de l'activité physiqueescalator minimale répondant aux besoins de l'organisme humain.

Elle est de plus en plus ancrée dans notre vie et vise à améliorer notre confort physique : voiture, ascenseur, tapis roulant, achat sur internet, livraison à domicile...

La grande variété des produits alimentaires prêts à être consommés associé à une hausse de la sédentarité converge inexorablement vers une augmentation du nombre d'obéses.

Progressivement, avec le développement des transports en communs ainsi qu'une augmentation de l'utilisation de véhicules motorisés pour des trajets de courtes durées, l'exercice physique est en constante diminution. 

Alors qu'avant une partie importante de la population parcourait quotidiennement des distances importantes à pied pour se rendre à l'école ou au travail ce qui avait un rôle important dans la santé en général et du maintiens du poids plus particulièrement.

 II - facteurs génétiques :

Il est de nos jours possible d'observer que le surplus pondéral et les différentes formes d'obésité sont des maladies qui ont les gènestendance à se concentrer dans certaines familles.

Le risque d’obésité est environ deux à huit fois plus élevé chez un individu présentant des antécédents familiaux comparativement à un autre individu. 

 Certaines personnes possèderaient donc un terrain génétique propice. Les scientifiques ont découverts plusieurs gènes de prédisposition.

La combinaison d’un milieu obésogène et d’une prédisposition génétique entraîne obligatoirement le  développement de l’obésité chez l'individu. Cependant la génétique n'est pas la seul cause d'obésité.

Nous pouvons observer à travers cet exemple que chaque individu ne réagit pas de la même manière face  à une même quantité de nourriture ingurgitée :

 Si l'on donne à manger 1000 calories en plus par jour à différentes personnes, on constate que certains vont grossir de 2 kg d'autres de 12kg. Mais de vrais jumeaux prendront le même poids ce qui confime le rôle de la génétique dans l'obésité.

 

       

   III - La pauvreté rend obése :

C'est dans les populations les moins favorisées que l'on note actuellement le plus d'obéses alors qu'au début du siècle dernier on  les retrouvait plutôt dans les populations plus aisées.

Le prix des aliments est un facteur important;Les produits comme les féculents et matières grasses que l'on retrouve en tres grande quantité sont bon marchés et sont la base de leur alimentation. Le sucre et le sel donnant du goût aux aliments les plus insipides sont en grande partie aussi responsables de ce mode d'alimentation (pizza, pates,"chips", viennoiseries, biscuits... ). On peut parler d 'un environnement obésogéne.

Nous pouvons observer que la qualité des produits diffèrent d'une marque à l'autre : Deux produits d'une même saveur peuvent être jusqu'à deux fois plus calorique selon les marques. Nous retrouvons ces produits hypercaloriques dans les distributeurs discount.

 

 IV - Facteur psychologiques :

De nombreux facteurs psychologiques ou sociaux peuvent jouer un rôle dans l'entretien ou la "génèse" de l'obésité :

De nombreux individus mangent en réponse à des émotions négatives telles que la tristesse, la colère, le stress ou tout simplement l'ennui. 

 Stress, angoisses, dépression peuvent augmenter l'appétit et provoquer une prise de poids chez certaines personnes alors qu'elles peuvent diminuer la sensation de faim chez d'autres.
De nombreuses personnes stressées en permanence mangent ce qui leur fait plaisir et ce qui les calme.

Le besoin de manger calme ainsi des angoisses .
Des chercheurs ont montré que le stress est un facteur important d'obésité. En cas de stress, l'hypothalamus, zone du cerveau, produirait une substance qui augmenterait la masse graisseuse.

Situations poussant à trop manger

  • Colères
  • Frustrations
  • Insatisfaction
  • Inhibition
  • Mal dans sa peau
  • Culpabilité
  • Echecs à répétition (vie professionnelle, vie privée)...

 

 

 

 

 

  V - L' industries agro-alimentaires :

De nos jours les industries agro-alimentaires produisent de plus en plus d'aliments  de qualité médiocre, font la promotion du grignotage permanent à l'aide de publicité.

Les industries agro-alimentaires ont aujourd'hui seulement deux objectifs : vendre de plus en plus de produits et faire le plus de bénéfices en proposant des innovations fréquentes.

La présentation des produits jouent un rôle important ainsi que leurs conditionnements.

-Les portions individuelles, les produits précoupés (Charcuterie, fromage etc ... )facilitent la consommation rapide et à tout moment de la journée en supprimant l'utilisation de couverts et de plats. Il n'est pas rare de voir ainsi des personnes manger dans la rue ou encore en voiture faute de temps.

-Le prix de vente d'autres produits se vendant en packs incitent à la consomation.

 L'industrie agro-alimentaire contribue donc au développement de l'obésité.

 

 

 

 

    VI - Mode de vie

On note de plus en plus d'obéses chez les jeunes enfants. Les principales causes sont la télévision et les DVD devant lesquels ils engloutissent toutes sortes d'aliments gras, sucrés, salés accompagnés de soda à toutes heures de la journée. Alliant ainsi:  sédentarité, mauvaise alimentation,grignotage dès leur plus jeune âge. Ce mode de fonctionnement est souvent lié au mode de vie des parents occupés par leur travail quotidien ou leur vie professionnelle.

Par ailleurs, des études ont montrées que la répartition des calories dans la journée avait une importance majeure. En effet le petit déjeuner devrait être le repas le plus important de la journée selon le slogan : " repas royal le matin, repas princier le midi, repas du pauvre le soir ". Ce pendant le mode de vie actuel fait que le petit déjeuner est souvent négligé, le repas de midi baclé car il est souvent pris a l'éxtérieur, voir même absent en raison des vies professionelle. Seul le repas du soir, pris en famille est important souvent pour compenser les " manques ". Ceci contribue à la prise de poids car l'apport calorique du soir n'est pas justifié du fait de l'inactivité physique de la nuit. Contrairement a un petit dejeuner copieux qui sera éliminé dans la journée. 

Pour le même nombre de calories, la simple modification de la répartition dans la journée a une importance sur le poids.

En conclusion: l’idéal pour avoir  un indice de masse corporelle (IMC) normal est de pratiquer une activité physique quotidienne d'au moins une demi-heure par jour ; il est aussi important de manger à  heures fixes et éviter le grignotage. Un apport calorique excessif par rapport aux besoins entraîne une prise de poids significative. Il est par ailleurs admis que le travail intellectuel, contrairement au travail manuel, est très peu consommateur de calories.

62 votes. Moyenne 3.45 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×